Une expo photo sur 10 000 km !

Le photographe danois Jacob Aue Sobol a voyagé durant quatre ans entre la Chine et la Russie. Les clichés de son périple sont actuellement exposés à Paris.

L’expo de Jacob Aue Sobol à Paris !

________________

http://www.polkagalerie.com/fr/exposition-jacob-aue-sobol-arrivals-and-departures.htm

© Polka Galerie, Jacob Aue Sobol

C’est une épopée débutée dès 2012 et poursuivie à travers les monts et les steppes. « Arrival & Departures », exposition actuellement présentée à la Polka Galerie de Paris, est le fruit de quatre ans de photographie, réalisées entre Moscou et Vladivostok – près de 10 000 km tout de même ! –, avec en primes quelques détours par la Chine et la Mongolie.

Le trajet ne doit rien au hasard : le photographe Jacob Aue Sobol a suivi le trajet du train mondialement connu sous le nom de Transsibérien. « C’est un voyage que j’ai toujours voulu faire, s’enthousiasme-t-il (…) Je suis né au Danemark, un pays que l’on traverse en cinq heures. Mais la Russie, c’est autre chose: c’est un pays immense ! »

Né en 1976 à Copenhague, photographe professionnel et réputé – il a notamment rejoint l’agence Magnum, en 2007, et reçu le prix Leica European Publisher’s Award pour sa précédente exposition, Tokyo I –, Jacob Aue Sobol est monté à bord du Transsibérien pour photographier le quotidien des voyageurs. Malheureusement pour lui, les wagons étaient déserts ! Il décide donc de tourner son objectif vers le paysage et se prend de fascination pour les décors glacés qu’il découvre. D’ailleurs ce photographe aime les climats extrêmes. « Ce froid fait bouillir mon sang », témoigne-t-il aujourd’hui.

Langage des images
À chaque arrêt, les paysages enneigés, les forêts russes et chinoises, et les déserts de Mongolie sont l’objet de mille et une photographies. Il part également au contact des habitants en espérant s’approprier les lieux, « même si ça n’est qu’un court instant ». Il réalise de superbes portraits de chasseurs dans les montagnes, près d’Oulan-Bator, de piétons pressés à Pékin, ou encore de soeurs jumelles à Moscou.

Ce trajet est pour lui l’occasion d’une rencontre par-delà la barrière de la langue. « Ce qu’on dit avec les mots est, pour moi, moins fort que ce qu’on exprime avec les yeux, le corps. L’image est sans parole, la rencontre doit l’être aussi. » Bref, foncez voir son exposition – gratuite ! –, elle vous donnera bien des idées pour vos photos portrait et paysage.
Infos pratiques : « Arrival & Departures » est exposé jusqu’au 21 mai à la Polka Galerie, 12 rue Saint-Gilles – cour de Venise, 75003 Paris, du mardi au samedi de 11h à 19h30. Entrée libre.

Articles liés


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *